FORUM CHAMPIONNAT DE FRANCE

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dernières informations

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Dernières informations le Mer 23 Juin - 18:28




[b]Malouda est parti tout seul


Quant à Thierry HENRY il est attendu demain à l'Elysée par Monsieur Nicolas SARKOSY.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Dernières informations le Mer 23 Juin - 19:01

micky a écrit:


[b]Malouda est parti tout seul


Quant à Thierry HENRY il est attendu demain à l'Elysée par Monsieur Nicolas SARKOSY.



Comme les dernières rumeurs le laissaient présager, certains joueurs de l'équipe de France vont rentrer au pays par leurs propres moyens. C'est le cas de Florent Malouda qui a été autorisé à quitter le groupe par Raymond Domenech. Interrogé par RMC Sports afin de savoir pourquoi un tel choix avait été fait, le Guyanais a lâché une mini bombe : "Parce que les autres ne voulaient pas de moi." Le reste de l'équipe pense peut-être que le milieu de terrain de Chelsea (29 ans, 33 rencontres de Premier League disputées en 2009-2010, 12 buts) est la taupe qui a révélé les déclarations fracassantes de Nicolas Anelka à l'encontre de Raymond Domenech. En conclusion, Florent Malouda a de nouveau lâché une déclaration choc : "La dislocation a eu lieu". Laurent Blanc, qui va prendre la succession de Raymond Domenech, a du pain sur la planche.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Dernières informations le Mer 23 Juin - 21:53

DEVILLAZ a écrit: Florent Malouda a de nouveau lâché une déclaration choc : "La dislocation a eu lieu".

C'est vrai que c'est une "phrase choc", çà veut dire que la fédération et le sélectionneur en ont terminé de la réunion d'après match et que les joueurs sont libérés de la sélection.

Cà , çà cartonne !

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Dernières informations le Mer 23 Juin - 22:54



Dans une compétition internationale comme la Coupe du monde de football, il y a des gagnants et des perdants. Les médias qui ont engagé des fonds pour la diffusion des matchs, les marques qui ont sponsorisé l’équipe, la Fédération française de football, les joueurs et tous ceux dont l’activité connaît généralement un boom durant cette période vont perdre de l’argent, ou, au mieux, limiter les dégâts.

Les grands perdants sont les diffuseurs. TF1 a payé 120 millions d’euros pour avoir le droit de retransmettre les rencontres, puis a revendu 37 des 64 matchs à France Télévision et Canal Plus pour 33 millions d’euros. La part restant à la charge de TF1 est donc de 87 millions d’euros. La chaîne espérait compenser cette dépense par la vente d’espaces publicitaires à haut tarif, avant, pendant et après la rencontre. Le prix de ces spots dépend du nombre de millions de téléspectateurs devant leur écran. Depuis le début de la compétition en Afrique du Sud, ils étaient entre 15 et 17 millions pour chaque match des Bleus. Le spot à la mi-temps de la demi-finale devait se négocier à 200 000 euros si les Français y participaient, et deux fois moins en leur absence. Ce qui risque bien d’être le cas.

De plus les téléspectateurs ont tendance à se désintéresser de la compétition quand les Bleus n’y sont pas et la baisse d’audience s’étend à tous les matchs. Selon les analystes, TF1 ne devrait pas atteindre les 60 millions d’euros de rentrées publicitaires, soit une perte d’une trentaine de millions d’euros. Cette crainte a déjà fait baisser le cours de l’action TF1 à la Bourse de Paris vendredi 18 juin.

Image de marque

Deuxièmes victimes par ordre d’exposition au risque : les sponsors. Les plus engagés sont les parrains officiels : Adidas, Carrefour, Crédit Agricole, GDF-Suez, SFR qui payent 2,5 millions d’euros par an pour accoler leur logo à l’équipe de France. Les partenaires officiels comme Toyota, Coca-Cola, RTL, Ferrero ou Sport 2000 acquittent de l’ordre de 800 000 euros. Une dizaine d’autres marques versent 250 000 euros par an.

En dehors de l’équipementier Adidas, la perte financière des marques sera mécaniquement limitée par la baisse des espaces publicitaires qu’ils ont réservés. Des annonceurs ont cependant réagi aux querelles au sein de l’équipe de France : Quick a décidé de suspendre sa campagne, entièrement centrée sur Nicolas Anelka, après l’exclusion du joueur de l’équipe de France. Le Crédit Agricole a pris la même décision. Ils entendent préserver l’image de leur marque.

Maillot officiel des Bleus vendu par Adidas

Adidas en revanche vendra bien moins de maillots que prévu à l’effigie des Bleus. La moitié des ventes est réalisée pendant les compétitions. Plus de 300 000 maillots bleus ont déjà été écoulés, mais lors des précédentes Coupes du monde, la présence de l’équipe de France en finale avait fait monter les ventes à plus de 500 000 unités. L’équipementier table sur un manque à gagner de 200 000 à 300 000 maillots.

Pour Vincent Chaudel, consultant spécialiste du football, il convient de relativiser les pertes. Certains sponsors sont parvenus avec la Coupe du monde au terme de leur contrat de partenariat. En quatre ans, ils ont eu le temps de capitaliser les bénéfices liés à leur soutien aux Bleus.

La Fédération française de football touchera moins d’argent de la part de la Fédération internationale. La Fifa répartit ses fonds en fonction du classement de l’équipe. Les joueurs, outre leur réputation, vont voir fondre leurs primes de résultat notamment la prime de 390 000 euros s’ils avaient gagné en finale.

Dégâts collatéraux

Un départ prématuré des Bleus retentit enfin sur les opérateurs de paris sportifs en ligne. Alors qu’ils viennent à peine d’être légalisés en France et comptaient beaucoup sur l’ « effet Coupe » pour engranger des inscriptions, le patron de Betclic avouait une baisse de 30% des mises depuis samedi.

Les cafés et brasseries qui ont installé des écrans géants vont peut-être regretter leur investissement. Les livreurs de pizzas aussi. Selon le dirigeant de la Boite à pizza, un match de l’équipe de France génère de 50% à 100% de hausse du chiffre d’affaires.

Enfin, le quotidien sportif L’Equipe, à l’origine du « scandale Anelka », devrait tenir le rôle de l’arroseur arrosé car les ventes devraient chuter dès le départ des Français d’Afrique du Sud.


Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Dernières informations le Jeu 24 Juin - 12:59

La pub playstation.


Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Dernières informations le Jeu 24 Juin - 13:11

D'après un site , la façade de la FFF à été bombarder d'oeufs et de tomate Laughing , j'imagine l'accueil qu'ils aurait eu dans un aéroport public, un paquet de supporters jetant des tomates et des oeufs sur leurs tronches, bref que du bonheur.
Mais non on les protège jusqu'au bout, atterrir sur un aéroport fermé,encadrer par 3 bus de CRS et sept véhicules de la gendarmerie, manquerait plus que la garde républicaine et le tapis rouge......

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Dernières informations le Jeu 24 Juin - 14:08

Le Wall street Journal hier : "Les misérables".

Aujourd'hui: "même les français haissent les français".
"incompétence grossière, dysfonctionnement digne d'un dessin animé".

The indépendant, journal irlandais:" pardonnez-nous de jubiler".titre en français

"Adieu les Blöd ! Bild, qui fait un jeu de mots entre Bleus et blöd (imbécile)
!

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Dernières informations le Jeu 24 Juin - 17:38

Extraits du Communiqué de l'UNFP
« Jusqu'à présent, pour ne pas ajouter à la cacophonie et au délire ambiants, l'Union Nationale des Footballeurs Professionnels s'était gardée de tout commentaire, attendant de savoir ce que les joueurs, au retour d'Afrique du Sud, avaient à nous dire. Mais les bornes ont largement été dépassées, ces dernières heures, par ceux-là même qui prétendent pouvoir mettre de l'ordre dans la maison du football français, et qui ont oublié qu'il faut, en toute chose – et plus encore lorsque l'on occupe les plus hautes fonctions de l'Etat – savoir raison garder.
L'inconséquence n'est pas seulement dans les actes, elle est aussi dans les paroles. Autant les joueurs de l'équipe de France, lors de leur réaction d'humeur de dimanche dernier, n'ont pas mesuré la portée de leur geste et les retombées catastrophiques pour leur image et celle du football français – car c'est bien de cela qu'il s'agit, et non de l'honneur ou de la grandeur de la France, il ne faut pas tout mélanger ! -, autant les paroles prononcées depuis par nos politiques ne peuvent qu'inquiéter le commun des électeurs.

Car ce sont les mêmes joueurs, il nous semble, qui dimanche avaient « les larmes aux yeux » en écoutant Madame Roselyne Bachelot, et qui, désormais, sont des « caïds immatures » et des « gamins apeurés ».
Car c'est le même président de la Fédération Française de Football qu'on embrassait comme du bon pain devant les caméras, voilà quelques semaines en Suisse pour avoir décroché l'Euro 2016, et qui aujourd'hui, à plus de 62 ans certes, est bon pour la retraite, coupable de tout. Et même de pire encore….

Les politiques s'arrangent toujours, surtout lorsque le climat social se dégrade, à récupérer à leur profit soit les succès – douze ans après le titre mondial, nos oreilles en sifflent encore – ou à se présenter comme les sauveurs d'un château en péril, forts de leur totale méconnaissance du monde sportif professionnel.
Alors que la tension était palpable, les joueurs de l'équipe de France ont commis une erreur, qu'ils ont très vite reconnue. Ils se sont excusés, ce qui ne les absout pas, c'est une évidence. Cela montre seulement qu'ils peuvent comprendre qu'ils sont allés trop loin. Et le reconnaître publiquement.
A la différence de certains. »

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Dernières informations le Ven 25 Juin - 12:52

Pour une fois, je suis d'accord avec lui:

Tapie : « Les Bleus auraient mérité un grand coup de pieds au cul »

Choqué par le comportement des Bleus en Afrique du Sud,Bernard Tapie est revenu sur le fiasco des Bleus en Afrique du Sud, et notamment sur la grève des joueurs le dimanche précédent leur dernier match.
Une action qui a profondément choqué l’ancien président de l’OM, vainqueur de la Ligue des champions en 1993. « Cette grève, c'est pire que tout, lâche-t-il dans une interview au Figaro Magazine. En France, on accepte que des gens mal payés avec des conditions de travail difficiles la fassent. Mais là, ce sont des gars qui touchent deux à trois millions d'euros par an. Ils se comportent en enfants gâtés. Ils auraient mérité un grand coup de pied au cul. Quand on se comporte ainsi, on ne mérite pas d'autre traitement. Ce qui s'est passé est inacceptable. Quel exemple pour le pays ! Comment désavouer des chauffeurs de bus qui arrêtent le travail pour un caillassage ? »

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Dernières informations le Jeu 15 Juil - 19:11

Alors qu’il vient de rejoindre les New York Red Bulls, Thierry Henry annonce à 32 ans qu’il met un terme à sa carrière internationale. Dans un entretien à l’agence de presse AP, l’homme aux 123 sélections et 51 buts est catégorique: «C’était mon dernier match avec l’équipe de France contre l’Afrique du Sud». Il justifie ensuite qu’il n’a pas dévoilé ses intentions avant parce que «ce n’est pas le genre de chose qui s’annonce avant une Coupe du monde». Dommage, ça lui aurait peut-être évité de vivre le naufrage des Bleus.

Voilà une décision qu'il aurait du prendre avant la coupe du monde , on regrettera son départ ........tardif !

Après Zidane un autre grand s'en va par la petite porte .

Bon, à Gallas maintenant .

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Dernières informations le Dim 18 Juil - 10:06

L'ancien international assure qu'il partira s'il n'y a pas de sanctions contre les Bleus grévistes en Afrique du Sud…

Lilian Thuram persiste et signe. Après avoir appelé à des sanctions lourdes pour les joueurs impliqués dans la grève de Knysna et à l’exclusion à vie de Patrice Evra, le capitaine de l’équipe de France, l’ancien défenseur central lance un ultimatum à la Fédération dans L’Equipe: «Ce qui s’est passé est pour moi impardonnable. S’il n’y a pas de sanctions, je partirai [du Conseil fédéral].»

Thuram revient aussi sur les motivations de sa critique: «Par leur geste, les joueurs ont été capable de réveiller le racisme latent dans la société. Quand vous arrivez à ce point à réveiller les mauvais côtés de la société, c’est que vous avez une responsabilité.» Enfin, il assure qu’il connait le détail de ce qu’il s’est passé et que, selon lui, la thèse d’une grève unanimement solidaire soutenue par Jérémy Toulalan et les autres joueurs qui se sont exprimés est fausse: «C’est trop facile de dire après coup que tous les joueurs étaient solidaires. C’est faux. Certains se taisent et subissent la situation. Dire que tout le monde était d’accord, c’est évidemment une stratégie des leaders.»

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Dernières informations le Dim 18 Juil - 10:37

Thuram à contre-courant ? J'ai plutôt l'impression que beaucoup de gens voudraient passer à autre chose, oublier le passé et regarder plutôt vers l'avenir. Il est vrai que repartir sur des bases saines avec les mêmes personnes est utopique.

Voir le profil de l'utilisateur
EdF : un match de qualification annulé ? (19/07/2010)

Le 7 septembre, à Sarajevo, la France est censée affronter la Bosnie pour son deuxième match de qualification pour l'Euro 2012. Mais un différend opposant la fédération bosniaque aux instances internationales du football pourrait conduire à l'annulation de la rencontre, après l'échec cuisant d'une récente réunion entre les deux parties. "Les gens de la FIFA et de l'UEFA sont partis en claquant la porte et il est question de sanctions. Elles pourraient aller jusqu'à l'exclusion de la Bosnie de toutes compétitions et l'interdiction faite aux clubs bosniaques de participer aux coupes européennes. Ce serait terrible", a commenté le sélectionneur de la Bosnie Safet Susic, dans L'Equipe. L'origine du problème vient du système de présidence tournante instauré à la tête de la fédération, où les responsables issus des communautés bosniaque, croate et serbe se relaient, et qui a provoqué l'exaspération des hauts dignitaires du football mondial.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Dernières informations le Lun 19 Juil - 19:32

AGDETON a écrit:L'ancien international assure qu'il partira s'il n'y a pas de sanctions contre les Bleus grévistes en Afrique du Sud…

Lilian Thuram persiste et signe. Après avoir appelé à des sanctions lourdes pour les joueurs impliqués dans la grève de Knysna et à l’exclusion à vie de Patrice Evra, le capitaine de l’équipe de France, l’ancien défenseur central lance un ultimatum à la Fédération dans L’Equipe: «Ce qui s’est passé est pour moi impardonnable. S’il n’y a pas de sanctions, je partirai [du Conseil fédéral].»

Thuram revient aussi sur les motivations de sa critique: «Par leur geste, les joueurs ont été capable de réveiller le racisme latent dans la société. Quand vous arrivez à ce point à réveiller les mauvais côtés de la société, c’est que vous avez une responsabilité.» Enfin, il assure qu’il connait le détail de ce qu’il s’est passé et que, selon lui, la thèse d’une grève unanimement solidaire soutenue par Jérémy Toulalan et les autres joueurs qui se sont exprimés est fausse: «C’est trop facile de dire après coup que tous les joueurs étaient solidaires. C’est faux. Certains se taisent et subissent la situation. Dire que tout le monde était d’accord, c’est évidemment une stratégie des leaders.»

Bin qu'ils le disent alors ! A la lacheté sur le coup, ils rajoutent la lacheté après coup...

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Dernières informations le Dim 8 Aoû - 10:20

Jacques Riolacci( membre de la commission chargée d'enquêter sur la grêve des bleus) devant la presse:

Avez-vous eu suffisamment de temps pour enquêter ?


Notre délai s'est réduit comme peau de chagrin ! Nous avons dû travailler dans l'urgence en huit-neuf jours. En vérité, le sélectionneur Laurent Blanc a exigé une date butoir. Il fallait que le rapport de synthèse soit remis pour le conseil fédéral du 6 août, au lendemain de l'annonce de la liste des convoqués pour le match amical France-Norvège. Les auditions se sont effectuées à marche forcée.

Donc ,le travail a été baclé !


Que représente la grève de Knysna pour le foot français ?


Cette grève aura des résonnances sur l'image de la Ligue 1. Le championnat sera une victime collatérale. En termes d'audience dans les stades, nous assisterons inéluctablement à une baisse. Le désamour est brutal. Désormais, Laurent Blanc doit remettre la machine bleue en route.


Je ne sais pas s'il est idiot ou s'il le fait exprès,il dit en gros ,on va perdre du fric ,à Laurent Blanc de renflouer les caisses!

Et le respect du maillot bleu ,l'amour de son pays,la honte que nous ressentons encore,l'image de notre nation,la colère des supporters.......? c'est du baratin ?.



Comment se sont déroulées ces auditions ?

Le principal obstacle était de trouver un créneau dans le planning très chargé de ces joueurs.

Ces messieurs sont débordés, ils ne se sont même pas présentés en personne ,mais ont été auditionnés par téléphone et pourquoi pas par pigeons voyageurs tant qu'on y est.

Dans l'affaire Zahia, les soupçonnés ont trouvé un créneau pour se présenter au poste, dans le cas présent, c'est secondaire, certes ce n'est pas aussi grave ,d'accord, mais ce n'est pas moi qui fait les lois, depuis juillet 2010,toutes atteintes à un symbole de la nation est un délit puni par la loi, ce qui fut le cas!
Et comme en France depuis Nicolas 1er, on a instauré la tolérance zéro, cette commission d'enquête ressemble à de la poudre de perlipinpin ou alors eux aussi sont dans une bulle, loin de nos aspirations!


Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Dernières informations le Jeu 2 Sep - 14:19

Le cartel France 98 prend le pouvoir de l'équipe de France, après Laurent Blanc ,voici Barthez et Zinédine Zidane, effectivement Jérémy Toulalan n'avait pas sa place dans ce groupe.

Donc Zidane et Barthez sont venus pour inculquer la bonne parole aux joueurs de l'EDF, Le premier qui finit sa carrière internationale sur un carton rouge et une terrible défaite, 14 exclusions en 18 ans et le second qui crache au visage d'un arbitre international, qui rigole durant l'hymne national, et qui venu en sauveur à Nantes , plante le club en cours de saison, des exemples à suivre !!!!
Vont être bien éduqués nos néo bleus!

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Dernières informations le Sam 4 Sep - 22:24

EdF : Savidan dénonce le culte de l’argent chez les Bleus

Avec à son compteur une seule sélection en équipe de France pour un match amical face à l’Uruguay, Steve Savidan a malgré tout eu le temps de se faire une idée des mœurs au sein du groupe tricolore. Et à l’heure où le comportement des Bleus est sujet à polémiques, l’ancien attaquant n’hésite pas à en remettre une couche.

Dans les colonnes de L’Équipe Magazine, Savigoal revient sur une anecdote qui en dit long : « Ils parlent de thunes tout le temps. Y avait un concours de buts à la fin des séances. L’enjeu, c’était 1 000 euros ! Je sais qu’à Lille, ils le faisaient aussi... mais avec des tickets de Millionnaire ». En même temps, 1 000 € pour un footballeur, ce n’est pas la mer à boire.


Rolling Eyes dans le fond, l'AFS à servi peut être à remettre certaines choses dans l'ordre.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum