FORUM CHAMPIONNAT DE FRANCE

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pour rire un peu ...encore plus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Pour rire un peu ...encore plus ! le Mer 1 Juil - 13:15

La DNCG a décidé de rétrograder le Sporting Club de Bastia en Ligue 2 à cause d’un trou d’1,3 million d’euros dans son budget. Le club corse a fait appel et assure qu’il a les fonds nécessaires pour satisfaire le gendarme financier du football français.

Voir le profil de l'utilisateur
Va falloir engager une thérapie de couple entre Bastia et les instances du foot...

Voir le profil de l'utilisateur
AGDETON a écrit:La DNCG a décidé de rétrograder le Sporting Club de Bastia en Ligue 2 à cause d’un trou d’1,3 million d’euros dans son budget. Le club corse a fait appel et assure qu’il a les fonds nécessaires pour satisfaire le gendarme financier du football français.

Bien sur qu'ils ont le fric, ils viennent de vendre Boudebouz à Montpellier pour 1.7 M.
Même la parole d'un mec comme Nicolin ne suffit pas pour la DNCG. Il va falloir qu'ils arrêtent de s'acharner, ça commence à se voir
.

Voir le profil de l'utilisateur
De notre côté, ce sont plutôt de bonnes nouvelles qui tombent ! Enfin les sanctions du FPF sont levées, ce qui est logique vu qu'on a 1 an d'avance sur le planning établi... Bon les contraintes du FPF sont toujours là (pas plus de 30 millions de perte dans la balance revenus/dépenses par saison) mais ça laisse plus de liberté pour notre mercato et étoffer notre groupe qui pourra enfin être de 25 joueurs en C1 !


Sanctions levées pour le PSG

Toujours dans l'attente du communiqué officiel de l'UEFA, le Paris Saint-Germain semble se diriger vers la fin des sanctions liées au fair-play financier. Et le club de la Capitale pourrait donc recruter sans restriction financière.

Le Mercato du PSG va enfin pouvoir débuter. Un Mercato beaucoup moins rigoureux que prévu puisque la Chambre d’Instruction de l’Instance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC) vient de lever les sanctions qui frappaient le PSG depuis un an dans le cadre du fair-play financier. Cette bonne nouvelle venue de l’UEFA va avoir des effets immédiats sur le quotidien du club parisien : oubliée l’enveloppe de 60 M€ de transferts hors vente et place à un recrutement sans restriction, terminée la masse salariale bloquée, finie la limitation du nombre de joueurs inscrits sur la liste UEFA. Le PSG redevient un club comme les autres sur le marché des transferts et en Ligue des Champions, à condition toutefois de rester dans les clous fixés par le FPF de l’instance européenne et donc de présenter des comptes équilibrés à chaque fin de saison.


Des comptes équilibrés, voilà justement l’arme secrète des dirigeants parisiens. Lorsque leur club a été frappé par les sanctions du fair-play financier en mai 2014, les patrons qataris s’étaient engagés à présenter un déficit de 30 M€ maximum en 2015 puis de revenir à l’équilibre l’année suivante. Un équilibre que le PSG a atteint dès cette année à l’heure où les experts du FPF ont planché sur les comptes parisiens. Comment ? En augmentant considérablement les recettes liées au Parc des Princes et en multipliant les contrats avec des partenaires de plus en plus nombreux et « généreux ». Le PSG fait désormais partie des clubs références et cette bonne santé financière, ajoutée aux bonnes relations entre les dirigeants qataris et ceux de l’UEFA, a permis cette levée des sanctions prématurée.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum