FORUM CHAMPIONNAT DE FRANCE

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Qu'une chose à dire :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Qu'une chose à dire : le Dim 10 Juil - 21:26

ALLEZ LES BLEUS !!!

papelitos papelitos papelitos papelitos


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Qu'une chose à dire : le Dim 10 Juil - 21:57

boblelePSG a écrit:ALLEZ LES BLEUS !!!

papelitos papelitos papelitos papelitos

Aucune équipe dans cet Euro n'a aligné deux bons matchs consécutivement, question de forme ou de niveau,l'équipe de France en battant la meilleure formation mondiale a réalisé un match plein, je pense que ça va être difficile, mais il faut ABSOLUMENT éliminer cette équipe qui nous a infligé de tels maillots !!



Allez les bleus !

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Qu'une chose à dire : le Lun 11 Juil - 1:10

Bon bah... raté !

On peut avoir des regrets sur cette finale moins sur notre compétition qui a été un peu chaotique avec un 11 type qui ne s'est dégagé qu'à partir des quarts de finale avec beaucoup de tâtonnement avant (Deschamps le bricoleur qui rappelle Rami à la dernière minute pour griller la politesse à Umtiti avant de se rendre compte que c'était finalement mieux avec l'ancien lyonnais, Matuidi un coup à gauche, à droite, en milieu défensif, un coup Kanté, un coup Sissoko, etc.) Par contre il a réussit à insuffler un vrai esprit d'équipe à cette sélection, un bon moniteur scout à défaut d'être un grand tacticien...


Vous me direz, ce n'est pas mieux côté portugais, qui ont eu un parcours très compliqué, merci Platini d'avoir permis à une équipe qui ne gagne aucun match de poule en terminant 3ème de gagner l'Euro.

Au final un bloc tactiquement bien organisé avec quelques bons joueurs devant aura donc suffit à gagner cet Euro, d'un faible niveau général. Bravo aux Portugais pour leur pugnacité, ils ont souvent été à la rupture mais n'ont jamais sombré au cours de la compétition.

Je ne vais pas reparler d'harmonisation de calendrier, c'est un vœu pieu depuis des années, trop d'argent en jeu avec les droits TV pour réduire le nombre de matchs par saison. On parlait de jouer la CdM au Qatar l'hiver et ça faisait scandale mais au moins on aurait peut-être des stars qui n'arriveraient pas avec 50 matchs dans les jambes. Ronaldo a terminé la saison avec un genoux douloureux, il termine l'Euro avec ce même genou blessé, enfin en ce moment ça doit être le dernier de ses soucis...

Maintenant est ce que cette EdF méritait d'être championne d'Europe, au même niveau que celle de 2000 et de son parcours bien plus difficile (Pays Bas, Espagne, Portugal, Italie) ? Non même si on aurait pas boudé notre plaisir de remporter ce trophée. Le soucis c'est que c'est le même constat pour le Portugal, preuve que quelque chose n'a pas tourné rond lors de cette compétition.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Qu'une chose à dire : le Lun 11 Juil - 11:50

Quand je vois un Pogba qui devait porter l'équipe de France et qui représente son avenir (il paraît) être aussi fantomatique lors d'un match si important, je me pose des questions.

Pour moi la vraie réussite française de cet euro c'est de ne pas avoir sélectionné de racaille comme Benzema et d'avoir fait un parcours plus qu'honorable. Reste à se débarrasser maintenant des (du) survivants du bus de la honte.

Le gros point noir de l'issue de cette rencontre c'est qu'elle ne va pas aider à dégonfler le melon du bellâtre gominé !

On va se rabattre sur le pharma-tour de France et ses stupéfiantes performances maintenant en attendant le prochain huitième ou quart de finale du PSG et son trophée des champions.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Qu'une chose à dire : le Lun 11 Juil - 15:16

boblelePSG a écrit: avec un 11 type qui ne s'est dégagé qu'à partir des quarts de finale avec beaucoup de tâtonnement avant (Deschamps le bricoleur qui rappelle Rami à la dernière minute pour griller la politesse à Umtiti avant de se rendre compte que c'était finalement mieux avec l'ancien lyonnais, Matuidi un coup à gauche, à droite, en milieu défensif, un coup Kanté, un coup Sissoko, etc.)

Tu ne vis pas avec les joueurs, tu ne les vois pas chaque jour à l'entraînement, tu ne connais pas leur niveau physique, ni leur état d'esprit.

Sissoko n'aurait peut-être pas enchainé ses deux bons matchs ,s'il n'avait pas était mis en concurrence, on ne lui connaissait pas cette force physique, ni cette explosivité, de même pour Umtiti, qui n'a pas fait une aussi bonne saison que Rami.

L'objectif étant au minimum le quart de finale, Deschamps a bricolé un truc qui a tenu en demi-finale et 108 minutes en finale.

Pour le reste je suis d'accord, nous n'avons pas un grand d'Europe, c'est du niveau de la Grèce 2004, mais le match terminé , j'ai la désagréable sensation que nous avons été menés par le bout du nez tout au long de cette rencontre.

Rien à dire sur les changements de DD, Coman adresse la feuille de match sur un centre pour Griezmann qui la déchire, Gignac nous donne la victoire morale en frappant le poteau, Martial a été transparent, mais il était en mission Kamikaze.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Qu'une chose à dire : le Lun 11 Juil - 23:22

J'ai vraiment du mal à croire que les choix de Deschamps ont été fait pour s'adapter à chaque match, à l'état de fraicheur de chacun (sinon pourquoi continuer à insister avec Payet cramé en fin de compétition), à l'adversaire, il a juste tenté des nouveautés à chaque match pour trouver des solutions qu'il n'avait pas trouvé pendant 2 ans de préparation d'Euro (même s'il a eu pas mal d'absents de dernière minute, je le concède).

Bon apparemment c'est officiel, il continue avec les Bleus...

Il n'y a plus qu'à espérer qu'il arrive en 2 ans à faire ce qu'il n'a pas réussit en 4 : Donner une identité de jeu à son équipe, trouver le schéma tactique qui permet à chaque joueur de s'exprimer au mieux (parce que placer Matuidi et Pogba en récupérateur c'est les brider dans leurs chevauchées vers l'avant notamment) sans les trimbaler à droite à gauche à chaque match, arriver à une phase finale de compétition avec une équipe en place et prête et ne pas avoir comme projet de jeu "j'attends que Payet, Griezmann, Pogba, Sissoko fasse un exploit individuel balle au pied pour créer un décalage" sinon il va réussir à gâcher cette talentueuse nouvelle génération.

Inutile de dire que je suis sceptique, les équipes à Deschamps ça a toujours été du bricolage bordélique alors qu'il avait repris de belles équipes montées intelligemment par Puel et Gerets avant lui... Mais bon, c'est le capitaine Deschamps, le meneur d'hommes, ça semble suffire à Le Graet apparemment et tant pis si on cherche encore les progrès effectués par l'EdF depuis la CdM au Brésil... Mentalement peut-être mais balle au pied, ça reste limité !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Qu'une chose à dire : le Mar 12 Juil - 9:23

boblelePSG a écrit:alors qu'il avait repris de belles équipes montées intelligemment par Puel et Gerets avant lui...

Claude Puel, champion de France 2000 avec Monaco, voilà résumé le parcours du grand entraîneur qu'il est.
A Lyon, il a échoué, là où ont réussi Santini, Le Guen, Houiller, et même Perrin.

Son dernier parcours européen est une élimination contre un inconnu club chypriote.

Eric Gérets double champion de Belgique, champion des Pays-Bas, champion de Turquie, ce n'est pas la première ligue non plus !
Après il monte en puissance ,champion d'Arabie Saoudite, puis champion du Qatar.

Didier Deschamps  est élu entraîneur français de l'année en 2003 et en 2010 et remporte le Trophée UNFP du meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2004.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Qu'une chose à dire : le Jeu 14 Juil - 0:53

Puel est un formateur doué avec les jeunes dont le travail a été reconnu à Monaco, Lille ou récemment à Nice. Son passage à Lyon coïncide à la fermeture du robinet des dépenses par Aulas pour payer le nouveau stade en s'appuyant sur le centre de formation et en ne dépensant plus d'argent pour des joueurs étrangers. Le changement de cap a été difficile à digérer pour le club et Puel a du passer des Juninho, Cris, Diarra et consort à des jeunes sortis du centre de formation de l'OL. A l'ASM il a sorti beaucoup de jeunes talents (Riise, Prso, Sagnol, Marquez, Christanval, Gallardo, Giuly, etc.) dont un certain nombre ont aidé Deschamps par la suite, qui s'est planté dans pas mal des joueurs qu'il a ramené de son côté (Bierhoff, Jugovic, Kallon, Saviola, Chevanton, ...) ce qui a provoqué la lente chute de l'ASM qui a mis du temps à s'en remettre.

Quant à Gerets, il a failli être champion avec l'OM et une défense Zubar - Givet. Derrière Deschamps récupère toute la structure d'équipe mise en place par Gerets avec en plus RLD qui lui offre Lucho, Heinze, Diawara avant de passer l'arme à gauche pour combler les manques de l'effectif. Avec cet effectif là, Gerets aussi aurait été champion, par contre pas sûr que Deschamps aurait réussi à terminer deuxième avec une défense Zubar - Givet. Et ensuite là aussi, quand les saisons suivantes c'est Deschamps qui a ramené ses propres joueurs (Rémy à la place de Niang, etc.), ça a été le début de la fin pour l'OM et un sacré bordel dans sa gestion. Et là aussi, ça a causé la lente chute de l'OM après lui.

Et on retrouve ce même bordel avec l'EdF aujourd'hui... En espérant qu'à l'inverse de Monaco ou Marseille, l'EdF ne mette pas plusieurs années à s'en remettre du passage de DD...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Qu'une chose à dire : le Ven 15 Juil - 11:42

boblelePSG a écrit:Puel est un formateur doué avec les jeunes dont le travail a été reconnu à Monaco,

Claude Puel a fait une saison à Monaco avant d'être limogé, Quand Deschamps est arrivé, il a dû faire le gendarme la première année en s'opposant à ce qu'on a appelé le clan des italiens , un bras de fer de six mois avec Marco Simone, une sale ambiance héritage de son talentueux prédécesseur.

Deschamps est un grand technicien du football, que je compare à Michel Hidalgo, son pire adversaire ,c'est lui-même et son art de la "guerre".
Avec Monaco, on lui demande de se qualifier en LDC, lui joue le titre, il me semble qu'à quelques journées de la fin Monaco a 10 points d'avance sur Lyon, si le club est sorti en quart de finale par le Réal ,chose logique, Monaco est champion de France, mais ni un champion d'Europe , ni un champion du monde, n'arrêtent Deschamps qui sait créer un groupe, (un groupe n'est pas forcément composé que d'amis ) et le transcender,Mais il n'avait pas le banc pour le faire.

Il n'est peut-être pas formateur , mais il sait optimiser le talent de chacun de ses joueurs

En EDF , il recueille le travail de Blanc qui pour moi a fait pire que Domenech, à cette époque on craignait de rencontrer l'Albanie.

Deschamps est finaliste d'une compétition majeure, comme Domenech , mais sans Zidane, Thuram, Vieira, Ribéry, mais avec un patchwork de joueurs pas encore aboutis.

L'équipe de France est en mutation , le départ de certains cadres, pour des raisons d'âge ou extra-sportives , l'arrivée de jeunes encore trop tendres et l'attente d'un grand organisateur au milieu, malgré ça ,nous sommes dans les deux meilleures équipes européennes et on ne pourra pas le lui retirer, même si c'est un échec .

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum